« On me dit que je n’ai rien… Mais je sens bien que j’ai quelque chose ! »

Chère lectrice,
Cher lecteur,

« On me dit que je n’ai rien… Mais je sens bien que j’ai quelque chose ! »

C’est une pensée qui revient souvent.

C’est une intuition si forte que vous n’avez aucun doute. Il y a quelque chose qui cloche.

Peut-être êtes-vous plus fatigué que d’habitude… Ou alors vous vous sentez lourd, morose, dérangé…
Vous attendez de votre médecin qu’il vous donne une réponse – qu’il mette des mots sur votre mal.

Mais quand il vous ausculte, surprise : aucun symptôme… donc, aucun diagnostic.

Vos symptômes ne répondent à aucun diagnostic ?

Dans le pire des cas, il vous dira que c’est dans votre tête… et il vous renverra chez vous.

S’il est consciencieux, il vous enverra faire une prise de sang. Mais la prise de sang sera probablement normale et on vous dira « tout va bien »…

Cela ne change rien : vous vous sentez toujours mal, dérangé, comme si quelque chose ne tournait pas rond sans que vous puissiez mettre le doigt dessus – comme si un mal grandissait en secret.  Vous finirez par vous demander si ce n’est pas dans votre tête que ça se passe…

Si vous vous reconnaissez dans cette histoire, vous devez absolument savoir ceci : ce n’est pas vous qui avez un problème !

En fait, la pire faiblesse de la médecine conventionnelle, ce sont les diagnostics. Il faut vous rappeler que les médecins ont 15 minutes pour vous ausculter alors que vous passez 24h/24 avec vous-même.

De plus, les bilans sanguins ne sont pas l’exact reflet de votre santé. Ce sont surtout les maux graves qu’on y détecte, et pas l’inconfort quotidien – qui peut vous empoisonner la vie, et qui mérite qu’on le corrige !

Certaines pathologies peuvent passer inaperçues pendant longtemps, et n’être visibles que quand il est trop tard… Alors, si vous sentez que quelque chose ne va pas, il faut à tout prix comprendre de quoi il s’agit.

14 façons d’espérer prévenir la maladie avant qu’il ne soit trop tard

C’est l’objet de ma lettre d’aujourd’hui : vous aider à déchiffrer les signaux que vous envoie votre corps, et qu’il est souvent difficile de lire.

La médecine conventionnelle ne tient pas assez compte de ce que ressent le patient, et ne se fie qu’aux symptômes visibles – ce qu’on peut lire sur une prise de sang, sentir au toucher ou voir à une IRM.

Le problème, c’est qu’à ignorer les signes avant-coureurs de la maladie, la médecine moderne vous condamne à l’urgence… et commet de nombreuses erreurs de diagnostic !

Beaucoup de maladies graves pourraient être évitées si on les repérait à temps. Et il existe des moyens naturels pour savoir si votre corps essaie de vous prévenir que quelque chose de grave est en train d’apparaître.

Voici quelques-uns des points que vous devriez connaître pour être capable de lire les signaux de votre corps :

  • Savez-vous à quoi correspondent des ongles striés ?
  • Connaissez-vous les 3 façons d’estimer votre vitalité globale ?
  • Faites-vous attention à l’état de votre langue ?
  • Connaissez-vous votre profil hormonal ?
  • Adaptez-vous votre alimentation à votre constitution hippocratique ?

Ce sont quelques-unes des questions auxquelles je vais répondre, en vous présentant les 14 tests de naturopathes grâce auxquels vous pourrez :

  • Déchiffrer les signaux qu’envoie votre corps
  • Découvrir quelle hygiène de vie est la meilleure pour vous
  • Optimiser votre vitalité
  • Espérer anticiper et prévenir les maladies

Comprenez-moi bien : il ne s’agit pas de faire un contre-diagnostic, mais d’anticiper le mal, et vous donner les clés pour comprendre comment votre corps communique avec vous. Vous aider à savoir comment vous vous portez, quels organes sont à surveiller, si vous avez des carences, comment adapter votre hygiène de vie à vos besoins…

…voire même mettre le doigt sur une maladie bien avant qu’il ne soit trop tard.

Notre corps nous envoie une multitude de signaux à chaque minute qui passe. Il suffit de savoir les reconnaître et de ne pas les ignorer.

Pourquoi les médecins font-ils des erreurs de diagnostic ?

Pour comprendre les erreurs de diagnostic, vous devez savoir une chose à propos des médecins – c’est lié à leur formation.

Un médecin est un chercheur de lésions, c’est-à-dire de blessures. Il a appris à reconnaître des milliers de lésions pendant ses études, et il essaie de les retrouver chez ses patients pour leur indiquer le traitement adapté. Vous l’avez sans doute remarqué : avant de vous dire « ce que c’est », un médecin vous dira « ce que ça n’est pas ».

Un médecin n’est pas un spécialiste de la santé; c’est un spécialiste de la maladie, et d’un type bien précis de maladies : celles qui sont connues, comprises et enseignées sur les bancs des facultés.

Mais certaines pathologies ne sont pas accompagnées de lésions… Il existe des « cancers sourds », qui grossissent en silence et ne sont détectés que quand il est trop tard ou presque… Alors que certains signes pourraient vous mettre sur la piste du cancer beaucoup plus tôt.

Certaines lésions restent incomprises, voire inconnues de la médecine conventionnelle – je pense aux maladies neurodégénératives comme Alzheimer ou Parkinson, pour lesquelles il n’existe AUCUN traitement efficace.

Enfin, les lésions sont le stade avancé de la maladie, et certaines maladies couvent pendant des années alors qu’il faudrait agir dès le premier signe de déséquilibre dans votre corps, avant la blessure !

Ma lettre d’aujourd’hui traite de tous ces sujets. À la fin de celle-ci, vous saurez :

  • Repérer les signes avant-coureurs de la maladie avant qu’elle n’apparaisse
  • Prendre les bonnes précautions pour régler ces dysfonctionnements et rester le plus loin possible des maladies
  • Faire la différence entre « bonne santé » et « absence de maladie »
  • Adapter votre hygiène de vie à votre constitution propre, et à vos besoins personnels

Vous l’aurez compris : mon message d’aujourd’hui est différent des autres. Il s’agit d’une présentation complète des outils les plus utilisés en santé naturelle pour anticiper au mieux les maladies à venir et personnaliser les solutions selon votre constitution.

Dans cette lettre, je vous donnerai tous les outils de test et de bilan qui font le succès de la naturopathie, de la médecine traditionnelle chinoise ou de l’ayurvéda… et je vous apprendrai à vous en servir. Vous pourrez d’ailleurs en parler avec votre médecin

Mais d’abord, j’aimerais vous donner un exemple concret de ce que ces outils formidables peuvent faire pour vous.

La dépression qui n’en était pas une

 – Vous faites une dépression. Une dépression assez grave.

Le jour où Marie comprit que quelque chose n’allait pas, elle se décida à voir son médecin. Après plusieurs rendez-vous où il n’expliquait pas sa prise de poids, ses insomnies et son désespoir permanent, il lui a diagnostiqué une dépression.

C’est évident, avait-il dit. Et il n’y a que ça qui colle.

Ne vous inquiétez pas, avait-t-il ajouté. La dépression, c’est surtout une question de chimie. Si vous allez mal, c’est parce que votre taux de sérotonine dans le sang est trop faible. Et on peut le faire remonter.

Sur son conseil, Marie a donc pris des inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine (ISRS) [3] pendant plusieurs mois. Les ISRS (Prozac, Paxil, Celexa) sont les antidépresseurs les plus communs ; ils servent à faire remonter le taux de sérotonine dans le sang.

Pourtant, alors que ses taux de sérotonine remontaient en flèche, Marie n’allait pas mieux. En fait, avec le temps, les choses avaient empiré. Elle avait repris du poids et ne dormait toujours pas. Elle restait amorphe et n’avait plus goût à rien. Déprimée, isolée et incapable de travailler, elle avait dû mettre un terme à son activité d’auxiliaire de vie.

Pour ceux qui connaissent la dépression, vous savez que c’est une maladie qui s’autoalimenteSes conséquences (isolement social, prise de poids, négligence de soi, problèmes de sommeil, absence de joie et de motivation) deviennent ses causes, et entraînent les malades dans une spirale infernale dont il est très compliqué de sortir.

Mais la chance finit par sourire à Marie. À quelques mètres de son appartement, qu’elle ne quittait presque plus, s’ouvrit un cabinet de naturopathie, tenu par mon ami Nicolas Wirth (naturopathe et rédacteur en chef de Solutions Naturopathie) qui débutait alors dans la profession.

Un peu par hasard, Marie prit rendez-vous avec Nicolas quand elle comprit que les antidépresseurs n’avaient AUCUN effet sur elle.

La victoire des plantes sur les antidépresseurs

Après une anamnèse, une analyse sanguine (résumé des antécédents) et un questionnaire détaillé, Nicolas se posa une question que le médecin de Marie ne s’était jamais posée : et si c’était la dopamine ?

Ce n’était pas un problème de sérotonine. En fait, ses taux de sérotonine étaient même au-dessus de la moyenne, comme en attestaient chacune de ses prises de sang.

C’était un déficit important en dopamine, l’autre neurotransmetteur qui détermine l’humeur… que la médecine conventionnelle néglige bien trop souvent.

Je pourrais vous expliquer longtemps pourquoi la piste de la dopamine n’a pas été explorée par le médecin de Marie : les programmes de la faculté de médecine ne sont pas actualisés quand il le faudrait, les ISRS sont un marché tellement lourd qu’il pèse de tout son poids sur les prescriptions… mais ce n’est pas mon sujet aujourd’hui.

En revanche, je peux vous dire que Marie a suivi, sur le conseil de Nicolas, un protocole naturel à base de L-tyrosine (un acide aminé qui influe sur l’humeur) et de plantes adaptogènes [4] (rhodiole et ginseng en tête).

En quelques semaines, Marie a retrouvé la forme et l’humeur suffisantes pour travailler. Elle a fini par perdre tout le poids qu’elle avait pris, et a dormir correctement. Le médecin de Marie avait raison sur un point : c’était une question de chimie. Encore fallait-il savoir y répondre.

Comment les neurotransmetteurs « fabriquent » votre personnalité

Cette petite histoire montre à quel point il est facile de se faire piéger par une erreur de diagnostic.

Imaginez si Marie n’était jamais allée voir Nicolas : combien de temps aurait-elle souffert d’une dépression que les médecins ne savent pas traiter ?

Mais elle témoigne aussi de l’importance des neurotransmetteurs (comme la dopamine et la sérotonine) dans l’humeur, et plus largement dans la personnalité.

Imaginez maintenant si elle avait su comment percevoir, par de simples questions sur son état et ses habitudes, un déficit en dopamine, et le faire simplement valider par une prise de sang et un avis médical ?

La morale de cette histoire, c’est que Marie aurait pu éviter la dépression en connaissant les tests qui permettent d’évaluer l’état de ses neurotransmetteurs.

On distingue quatre messages chimiques importants dans votre système nerveux :

  • La dopamine (le motivateur)
  • L’acétylcholine (le mémorisateur)
  • Le GABA (le relaxant)
  • La sérotonine (le réparateur)

Nous sommes tous influencés par ces neurotransmetteurs, et chacun a un message chimique qui domine les autres dans son organisme.

  • Les profils « dopamine » sont plus volontaires et déterminés que la moyenne.Ils recherchent l’action, font preuve d’esprit critique et sont plus à l’aise avec la logique qu’avec les émotions. 17% de la population se trouve dans cette catégorie.
  • Les profils « acétylcholine » sont davantage créatifs, voire romantiques. Ce sont des personnalités créatives qui voient le monde à travers le prisme des émtoions, toujours en quête de stimulation et de nouveauté. Ils représentent 16% de la population.
  • Les « GABA » se démarquent par leur calme olympien et leur confiance en eux. Ils aiment la routine, l’organisation et les traditions. Ce sont des affectueux, proches de leur famille et de leurs amis. Ce profil représente 50% de la population.
  • Enfin, les « sérotonine » s’adaptent à tout, parviennent plus que les autres à résoudre les conflits. Ils sont passionnés, sereins et parfois impulsifs. Ils représentent 17% de la population.

Chaque profil a ses caractéristiques propres, et nous sommes tous de subtils mélanges entre ces messages chimiques. L’important, bien sûr, est de savoir identifier les déficits et pouvoir les résoudre pour éviter que son humeur ne parte à la dérive.

Lisez-moi jusqu’au bout, et vous saurez comment déterminer le neurotransmetteur le plus actif dans votre organisme.

Mais avant ça, j’aimerais vous expliquer comment Nicolas a fait pour savoir quelque chose qu’un médecin n’avait même pas pensé à vérifier alors qu’il suivait Marie depuis des années

Pourquoi un naturopathe sait des choses que la plupart des médecins ignorent

J’aimerais revenir sur un point que j’évoquais au début de cette lettre : les médecins sont des spécialistes des lésions, des chercheurs de blessures.

Ils ont un catalogue de lésions à disposition, et cherchent une correspondance entre ces lésions qu’ils connaissent, et le problème pour lequel vous consultez.

Mais je ne vous ai pas parlé des naturopathes, ou des praticiens en ayurvéda, ou en médecine chinoise.

Ce sont des spécialistes de la bonne santé.

Leur expertise, ce sont les fonctions de l’organisme. Ils savent tout de vos organes et de leur synergie, sont à l’affût du moindre déséquilibre, du moindre dysfonctionnement.

… et ils peuvent vous faire gagner de précieuses années en bonne santé, car ils vous aident à régler des problèmes graves avant même qu’ils n’apparaissent.

Alors, à tous ceux qui se disent « On me dit que je n’ai rien, mais je sens bien que j’ai quelque chose ! », ne laissez jamais tomber.

Quand vous ne vous sentez pas bien, c’est votre organisme qui vous parle, et même si les signaux sont parfois subtils, vous savez qu’il y a quelque chose.

Mon travail, et celui des naturopathes, est de vous aider à comprendre ce « quelque chose », à savoir de quoi il s’agit.

Pour cela, il existe d’innombrables outils, et je vous proposerai dans quelques instants de les obtenir pour vous libérer du seul diagnostic, pour déterminer de façon plus autonome si vous allez bien ou non, et garder un œil sur les signaux les plus importants que vous envoie votre corps.

Avec ça, je vous assure qu’il sera presque impossible que vous subissiez une erreur de diagnostic…

3 astuces pour savoir si vous « couvez » quelque chose

Je suppose que vous l’avez déjà remarqué : nous ne sommes pas égaux face à la maladie. Certains tombent malade, et traînent une grippe saisonnière pendant des semaines, avant qu’elle ne s’estompe peu à peu. D’autres souffrent d’une forte fièvre, et guérissent en quelques jours. Enfin, certains meurent de la grippe…

On explique ces différences par votre niveau de vitalité.

La vitalité, c’est cette force vitale qui vous anime, qu’on appelle Qi en Chine ou Prana en Inde… C’est ce qui donne :

  • La brillance de votre œil
  • Le teint de votre peau
  • La couleur de votre langue

Je reparlerai de ces trois points, car ce sont des paramètres sont INDISPENSABLES pour déterminer votre état de forme. Ce sont eux qui varient les premiers si vous « couvez » quelque chose.

Ce n’est pas tout : la vitalité est en quelque sorte le reflet le plus précis de votre santé. Elle régit les processus de vie et d’autoguérison du corps, et l’intensité d’une fièvre, par exemple, en est sa manifestation.

Votre vitalité est déterminée par votre constitution (on parle de vitalité innée) et votre histoire personnelle (vitalité acquise). Bien sûr, elle fluctue aussi en fonction de votre équilibre nerveux, de vos émotions, pensées, croyances, hygiène de vie…

Ainsi, ce sont ces différents types de vitalité qui forment votre santé, et qu’il faut mesurer pour espérer éloigner les maladies.

On la mesure à travers un ensemble de tests qui font partie de ce que je vous proposerai de recevoir, parmi lesquels le plus connu est sans doute le test des constitutions (ou tempéraments) hippocratiques.

De quelle « trempe » êtes-vous fait ?

Le test des constitutions détermine votre « trempe », le type de personnes que vous êtes, avec vos forces, vos faiblesses, vos obsessions et les points que vous devriez surveiller plus particulièrement.

Ce test majeur en naturopathie a été éprouvé depuis plusieurs siècles par des experts de la santé, notamment les médecins et les naturopathes dans la lignée d’Hippocrate !

L’approche des 4 constitutions (ou tempéraments) a un point commun avec toutes les médecines traditionnelles : elle considère que nous sommes influencés par différents éléments (eau, air, feu et terre), par nos fluides internes (sang, bile jaune, bile noire, lymphe) ou par des qualités sensorielles (chaud, sec, humide, froid) présentes en nous.

La définition de votre tempérament vous donnerait des indications précieuses sur votre façon de fonctionner au niveau métabolique, comportemental et émotionnel.

Votre tempérament vous informerait sur vos besoins alimentaires, votre façon de digérer, votre sommeil et vos prédispositions pathologiques.

Il ne vous faudra, pour faire le test, qu’un crayon et votre capacité d’auto-analyse !

L’enquête que vous mènerez sur vous-même, ou pour le compte d’un proche, consistera à rassembler et identifier les caractéristiques suivantes :

  • Votre silhouette
  • La teinte de votre visage
  • La forme de vos mains
  • Votre niveau d’énergie en général
  • La qualité de votre sommeil
  • Votre « comportement » alimentaire
  • Votre émotion dominante
  • Votre attitude habituelle, ou comment votre entourage vous définit en général

En découvrant votre profil, vous aurez fait déjà la moitié du chemin.

Il ne vous restera qu’à prendre conscience de vos fragilités, des comportements qu’il vous faut éviter (que vous adoptez dès que vous vous sentez mal dans votre vie) ou encore des pathologies qui pourraient vous affecter.

Ensuite, vous pourrez assimiler les bons réflexes d’hygiène de vie en termes d’alimentation, d’exercice physique, de gestion des émotions ou d’hydrologie (quel type d’eau, chaude ou froide, et quel endroit de votre corps pourra en bénéficier).

Ainsi, quel que soit votre âge, votre sexe, ou même votre état de santé, vous en apprendrez sûrement plus sur vous que vous ne pouvez l’imaginer !

Obtenez les meilleures armes pour comprendre et défendre votre santé

Le test des constitutions hippocratiques n’est pas le seul à pouvoir vous aider. C’est même un point d’entrée dans l’univers des bilans naturopathiques, que vous devriez passer avant les autres. Mais il est crucial d’approfondir pour vous connaître et prendre soin de vous.

Si vous souhaitez :

  • Connaître les forces et les faiblesses de votre organisme
  • Découvrir les pathologies les plus « à risque » selon votre constitution, et apprendre à vous protéger au mieux contre elles
  • Apprendre à lire les signaux du corps (les yeux, la peau, la langue, les ongles…) pour anticiper au mieux les maladies
  • Avoir un « filet de sécurité » pour espérer éviter les potentielles erreurs de diagnostic
  • Connaître l’hygiène et le rythme de vie qui sont les meilleurs pour vous
  • Mesurer votre vitalité et apprendre à l’augmenter naturellement

Alors ce document pourrait vous intéresser :

Quelle est votre trempe ? est un document unique, qui n’est disponible dans aucune librairie et sur aucun site web.

Créé par une équipe de naturopathes d’élite, cet e-book d’environ 100 pages a UN SEUL objectif :

Vous donner les armes pour comprendre et défendre votre santé.

Grâce à lui, vous aurez de quoi déchiffrer les signaux de votre corps et espérer prévenir la maladie avant même qu’elle n’apparaisse. Ce document n’a jamais été proposé au public. J’ai réuni autour de moi une équipe de naturopathes pour créer le meilleur guide possible dans l’univers des bilans et des évaluations.

Pendant plusieurs mois, ils ont compilé les meilleures évaluations et tests que proposent les médecines naturelles. Ils ont préparé des conseils précis et des recommandations pour chaque profil, chaque résultat à chacun des tests… Pour vous permettre de décortiquer votre profil et de vous constituer une hygiène de vie sur-mesure

Grâce à lui, vous pourrez par exemple :

  • Connaître votre tempérament selon la médecine ayurvédique (on parle de Dosha) et ainsi découvrir l’hygiène de vie la plus adaptée pour vous.
  • Mesurer votre capital minéral, pour essayer de savoir si vos réserves en calcium, magnésium et potassium sont suffisantes pour maintenir votre équilibre acido-basique – et agir pour éviter l’inflammation.
  • Découvrir votre tempérament nerveux, qui indiquerait si vos organes sont en sous-régime… ou à l’inverse, en surrégime, et comment les équilibrer !
  • Et bien sûr, tous les tests dont j’ai déjà parlé : tempérament hippocratique, neurotransmetteur dominant…

Mais je ne vais pas vous décrire TOUS les tests que vous trouverez dans cet e-book, sinon ma lettre serait interminable.

Pour l’instant, j’aimerais juste vous parler d’une évaluation qui me semble être parmi les premières à réaliser si vous faites l’acquisition de Quelle est votre trempe ?, car elle peut vraiment vous changer la vie et donner un coup de fouet à votre santé.

Ce que vos rondeurs disent de vous

Vous avez sans doute remarqué que les rondeurs de votre voisin n’étaient pas placées aux mêmes endroits que les vôtres. Nous sommes tous différents quand il s’agit de prendre du poids, et si cela peut sembler anodin… ça ne l’est pas du tout !

En fait, votre façon de prendre du poids dépendrait des hormones dominantes dans votre organisme, et révèlerait beaucoup sur les forces et faiblesses de votre corps.

Il existe quatre profils hormonaux :

Pour déterminer le vôtre, il suffit de répondre à plusieurs questions qui peuvent vous paraître, de prime abord, anecdotiques :

  • Seriez-vous capable de sauter un repas ?
  • À quel moment de la journée êtes-vous le plus fatigué ?
  • Êtes-vous sujet au stress, ou à l’irritabilité ?
  • Souffrez-vous parfois de migraines ?
  • Vous arrive-t-il d’éprouver une sensation de lourdeur dans les jambes ?

Peut-être qu’une des silhouettes ci-dessus vous est familière. Mais si vous pensez vous reconnaître, attendez de faire le test dans son intégralité – vous pourriez être surpris(e) !

Selon votre profil, vous recevrez des conseils pour améliorer votre santé, et vous apprendrez notamment :

  • Pourquoi les profils « oestrogéniques » devraient consommer davantage de romarin
  • Ce que peut faire un « insulinique » pour espérer éviter le diabète de type 2
  • Comment les profils « thyroïdiens » pourraient corriger leur tendance à l’hypothyroïdie
  • Pourquoi les « surrénaliens » ont plus intérêt que les autres à dormir correctement

L’évaluation « Rondeurs et profil hormonal » se trouve à la page 53 de Quelle est votre trempe ?

Mais ce n’est pas tout : dans ce document, vous pourrez vous initier à une discipline encore confidentielle en France : l’iridologie

Ce que vos yeux disent de votre santé

Même si elle est très discrète, vous avez peut-être déjà entendu le nom de cette discipline : l’iridologie établit un lien entre les maux du corps et la couleur de vos yeux. Cette discipline est née au XIXème siècle suite aux observations… d’un enfant de 11 ans.

Voici un extrait de l’histoire que vous retrouverez à la page 33 de Quelle est votre trempe ? :

Au début du 19ème siècle, un enfant de 11 ans nommé Ignatz traverse une forêt hongroise pour rentrer chez lui. Sur le chemin, il trouve un hibou pris dans un piège. Sa patte est cassée. Il le ramène alors chez lui pour le soigner. Observant l’animal, il remarque une trace noire dans l’iris du côté de la patte cassée. Après quelques semaines, celle-ci est guérie et là, surprise, le petit Ignatz observe que la marque noire a blanchi et présente un aspect tordu, à l’image de l’os réparé. 

`Le garçon fasciné par cette observation et le fait qu’il puisse y avoir une corrélation entre les maux du corps et l’iris, se mit à examiner les iris de son entourage puis de ses patients, puisqu’il devint médecin homéopathe. Ses travaux seront à l’origine de l’iridologie moderne.

Depuis, l’iridologie a bien évolué. On observe une corrélation troublante entre la couleur de vos yeux et les fragilités dont vous pourriez souffrir :

  • Si vos yeux sont bleus, votre système nerveux a peut-être tendance à être trop réactif, et vous devriez apprendre à l’équilibrer
  • Si vos yeux sont verts, c’est votre rapport au sucre qu’il faut sûrement surveiller, et notamment les surcharges toxiniques liées à la gestion des glucides
  • Si vos yeux sont noisette, vos intestins sont votre priorité : il faut équilibrer votre microbiote avec une bonne dose de légumes riches en chlorophylle
  • Enfin, si vos yeux sont marron foncé, vous êtes potentiellement sensible du foie. Il faut soutenir votre fonction hépatobiliaire, alléger vos repas et éviter les graisses après 16 heures.

Vous vous en doutez, ce n’est qu’une introduction : l’iridologie n’est pas qu’une question de couleur. L’iridologue va aussi s’intéresser à la tonicité des fibres qui composent la trame de l’iris, ainsi que les signes particuliers présents dans votre œil, comme les dépôts et les reliefs, indicateurs potentiels de maladies.

Selon la forme, la couleur et la disposition des irrégularités, ce sont différents organes et différentes pathologies qu’il faudrait surveiller en priorité. Et évidemment, croiser l’analyse de l’iris avec celle du blanc de l’œil, dont les variations de teinte seraient révélatrices de ce qu’il faut équilibrer dans votre organisme !

Vous retrouverez, bien sûr, tous ces conseils dans les pages de Quelle est votre trempe ?, accompagnés d’explications détaillées sur le fonctionnement de cette discipline qui pourrait révolutionner les bilans de santé.

Les ongles et la langue, témoins de ce qui se passe « à l’intérieur »de vous

Le plus intéressant dans Quelle est votre trempe ? est de croiser les résultats que vous avez eu aux différents tests. Vous pourrez identifier les motifs récurrents et ainsi déterminer ce qui vous rend unique en termes de vitalité.

Par exemple, les résultats iridologiques peuvent être croisés avec l’état de vos ongles : 

Vos ongles sont-ils striés ? Quelle est leur carnation ? Avez-vous des lunules à chaque doigt ?

Ces questions peuvent sembler triviales, et pourtant elles reflètent fidèlement votre niveau de vitalité. Les ongles pourraient en dire plus sur votre santé que vous ne l’imaginez.

Un ongle rosé indiquerait une bonne santé générale… mais comment interpréter un ongle strié, cassant ou friable ? Et que penser des taches blanches, à propos desquelles on entend beaucoup de choses… qui pour la plupart sont fausses ?

Les ongles sont l’exemple parfait des signaux subtils dont je parle plus haut. Ils donnent un aperçu direct de ce qui se passe « à l’intérieur », comme vous le découvrirez en page 76 de Quelle est votre trempe ?

L’autre signal à ne pas négliger se trouve dans votre bouche. Votre langue « parle » pour vous, dans tous les sens du terme. Elle permet de savoir si vous manquez de sang, si vous avez trop de « chaleur » dans votre corps, un excès de mucus, ou s’il faut faire attention à votre gros intestin ou à votre rate

Apprenez à décrypter ces signes, et vous pouvez espérer lutter contre de graves problèmes de santé avant même qu’ils n’apparaissent !

Vous pourriez commencer vos tests dans moins de 5 minutes

Quelle est votre trempe ? est un projet sur lequel je travaille depuis plus de 6 mois dans le plus grand secret… et dont la version définitive est prête depuis quelques jours – le temps pour moi de vous écrire cette lettre.

Vous pouvez le recevoir dès maintenant, et commencer à vous évaluer dans moins de 5 minutes ! 

La valeur de cet e-book est inestimable, mais rassurez-vous : j’ai tout fait pour que son prix soit dérisoire.

Aussi, Quelle est votre trempe ? rejoint l’offre de bienvenue au mensuel Solutions Naturopathie que j’ai conçue pour être mon offre la plus intéressante et la plus économique pour tous ceux qui veulent se former aux médecines naturelles et être considéré comme le « naturopathe de famille » pour eux et leur entourage !

Concrètement, en cliquant sur les boutons « CONTINUER » de ce message, vous pourrez bénéficier de cette offre et recevoir :

Votre E-book
Quelle est votre trempe ?

(environ 100 pages)

Cet e-book exceptionnel rassemble les 14 tests de naturopathes les plus utiles à votre santé, et des conseils uniques, précis et détaillés pour chaque résultat que vous obtiendez

Vous apprendrez à identifier les signaux que votre corps vous envoie, pour espérer anticiper les maladies et adapter votre mode de vie à votre constitution – de quoi espérer de longues années en excellente santé ! 

Le livre électronique
Les bases de la naturopathie

Dans ce guide complet, vous apprendrez tout ce que vous devez savoir sur la naturopathie pour vous y mettre. Vous découvrirez les principes de base de cette médecine holistique, ainsi que les techniques qu’elle utilise pour soigner. De quoi vous mettre dans de bonnes dispositions avant de recevoir vos premiers numéros de Solutions Naturopathie !

Le dossier spécial
Maladies cardiovasculaires :
ne vous laissez pas surprendre

Comment espérer éviter l’infarctus ? Le cholestérol est-il vraiment responsable des crises cardiaques ? Que faut-il penser des statines ? Ces questions concernent de plus en plus de monde… car le nombre de maladies cardiaques ne cesse d’augmenter. Dans ce dossier spécial, vous trouverez des réponses essentielles pour vivre sereinement sans craindre l’infarctus.

Attention : certaines révélations risquent de balayer toutes vos idées reçues !

Et bien sûr,

1 ans d’abonnement à Solutions Naturopathie

(12 numéros)

La revue dirigée par Nicolas Wirth a déjà convaincu plusieurs milliers de lecteurs, qui suivent ses conseils et ceux de son équipe pour augmenter leur bien-être et leur vitalité au quotidien avec des solutions concrètes et naturelles !

Combien coûte cette offre de bienvenue ?

Initialement, Quelle est votre trempe ? ne faisait pas partie de cette offre, qui était déjà plus qu’intéressante.

En décidant de rajouter ce document unique, je craignais de la rendre inaccessible pour certains de mes lecteurs…

Alors j’ai décidé de faire un pari : ne pas augmenter le prix de mon offre, malgré l’ajout d’un cadeau qui m’a demandé 6 mois de travail.

Aussi, vous pouvez recevoir :

Votre E-book Quelle est votre trempe ? 
+ 
Vos 3 dossiers cadeau

(Les bases de la naturopathie, Cholestérol et maladies cardiovasculaires, et le hors-série de Solutions Naturopathie)
+
1 an d’abonnement à Solutions Naturopathie (12 numéros)

 

Le tout pour 19€ seulement !

C’est la meilleure offre que je puisse vous faire. Vous vous demandez probablement pourquoi je ne vends pas l’e-book seul, la raison est simple :

Si je le vendais seul, je devrais le vendre plus cher.

L’offre de bienvenue à ceci d’intéressant que beaucoup d’entre vous (j’espère, chacun de vous) vont adorer Solutions Naturopathie, et rester abonnés d’année en année.

Je compte donc sur mes fidèles lecteurs pour rentabiliser mon offre.

En vendant l’e-book seul, je ne peux compter sur aucun renouvellement, aussi je serais obligé de le vendre à un prix bien plus élevé pour rentrer dans mes frais.

Je tiens à être clair : vous ne prenez aucun risque

Mais ne vous méprenez pas : vous restez libre de tout engagement et vous pouvez interrompre votre abonnement à tout moment.

Vous ne prenez aucun risque : pendant 3 mois après votre commande, vous êtes couvert à 100% par notre garantie Satisfait ou Remboursé. 

Pendant ces trois mois, vous pouvez annuler votre abonnement et vous faire rembourser intégralement, sur simple e-mail ou coup de téléphone à notre service client.

Je peux me permettre de vous faire une telle proposition car je sais que mes lecteurs sont honnêtes et qu’ils n’abusent pas de ma confiance.

Voici comment cela va se passer

Si vous décidez d’obtenir votre E-book Quelle est votre trempe ? en vous abonnant à Solutions Naturopathie, vous pourrez commencer à vous tester (et vous former à la naturopathie) dans moins dans 5 minutes !

Notre système de commande est très simple. Vous pouvez payer par carte bancaire en toute sécurité : toutes les informations de paiement sont cryptées et sécurisées.

Si vous ne souhaitez pas payer par carte bancaire, vous pouvez également payer par mandat SEPA. C’est une sécurité supplémentaire que nous vous offrons.

Cette nouvelle norme de paiement est harmonisée à l’échelle européenne. Nous avons passé de nombreux tests et audits pour rejoindre le petit cercle d’entreprises à la pointe de la sécurité en termes de paiement. C’est une grande fierté pour nous de pouvoir vous la proposer.

Dès que vous aurez validé la commande, vous recevrez dans votre boîte de messagerie un message de ma part avec tous vos cadeaux.

Maintenant, la balle est dans votre camp : vous pouvez dès maintenant obtenir votre E-book Quelle est votre trempe ? et rejoindre les lecteurs de Solutions Naturopathie, et profiter de tous ces privilèges sans engagement – je vous rappelle que vous bénéficiez de la garantie Satisfait ou Remboursé sans conditions pendant trois mois.

Vous pouvez aussi décider que vous n’en avez pas besoin, mais qui sait ? Vous changerez peut-être d’avis dans une semaine, six mois, deux ans… Vous serez toujours le bienvenu parmi nous. Mais les conditions d’abonnement seront peut-être moins avantageuses !

Ne perdez pas de temps : ceci est une offre de lancement !

Si vous voulez vous procurer l’E-book Quelle est votre trempe ?

…ou si la perspective de découvrir la naturopathie et ses remèdes, d’être considéré comme le naturopathe attitré de votre entourage, et de savoir vous soulager grâce aux médecines naturelles, vous attire, alors…

Ne perdez pas plus de temps ! 

Cette offre de bienvenue à 19€ pour l’E-book Quelle est votre trempe ?, un an d’abonnement à Solutions Naturopathie et 3 dossiers cadeau n’a pas vocation à durer.

Mais pendant quelques temps, je tiens à ce que tous ceux qui souhaitent se le procurer ne soient pas arrêtés pour des questions d’argent. Quitte à prendre un risque économique moi-même.

D’ici quelques semaines, les liens de ce message seront coupés. Profitez-en pendant qu’il est temps ! Vous ne le regretterez pas.

Et n’oubliez pas : vous ne risquez rien en donnant une chance à Solutions Naturopathie. Vous êtes Satisfait ou Remboursé pendant 3 mois.

À très vite,

Eric Müller